FRIANDISES COQUINES ...

FRIANDISES COQUINES ...

Chhhh....

 

Il était habillé et elle nue,son parfum commençait à l'ennivrer,tellement longtemps sans la voir,l'entendre,la sentir...

Ils s'étaient quittés si vite et sans raisons apparentes(...),si,peut être la peur de trop s'attacher l'un à l'autre ...

Et à cet instant, il était à sa merci,offert à tous ses caprices de tigresse.

Elle mordilla son cou et griffa son dos,à travers sa veste de costume.

Elle respira fort derrière sa nuque et se mit à le rendre fou en passant ses doigts de plus en plus vite dans ses cheveux..

Elle alternait les caresses,les griffures,elle lui tirait aussi un peu les cheveux en arrière.

"Tu vas me rendre fou,dit-il en poussant de petits cris"

"chhh,c'est ce que je cherche,ça fait tellement longtemps..."

Il entendit la ceinture de son pantalon tomber sur le sol,elle se baissa pour la récupérer et la passa entre ses jambes.Elle s'excita,commença à mouiller le cuir qui écartait ses lèvres...

Ses yeux ne voyaient rien,mais son esprit devinait l'érotisme électrisant de la scène,elle détacha son foulard et il la vit à genoux sur le lit.

Elle glissait sur la ceinture ruisselante....en poussant des petits miaulements.

"chhhhh,prends moi avec ta ceinture" ...

Elle s'approcha de son pantalon,ouvrit le zip,baissa son caleçon.

Il était raide,gonflé,prêt à la pénétrer...

Elle libéra ses mains et lui tendit la ceinture qu'elle s'était mise autour de la taille.

Fesses tendues vers lui,fente écartée,en un coup de rein elle s'enfila sur son sexe.

Il ferma les yeux,elle le serrait entre ses cuisses de sorcière,dans sa fontaine onctueuse,il frémit de plaisir..

Des secondes,des minutes,des heures,des jours ,des semaines sans qu'ils se touchent,il avait presque crû avoir rêver..Et là,en une pénétration,elle lui donnait le diable au corps.

Il ne pû s'empêcher de lui susurrer à l'oreille:

"ma petite princesse salope,tu m'as tellement manqué"

"mon sexe te réclamait,je devenais fou"

Agenouillée,cambrée,encerclée par le cuir de la ceinture,elle tourna son visage vers le sien,écarta ses fesses avec ses 2 mains et lui lança un regard enflammé de plaisir..

"Vas y prends moi plus fort,plus loin..."

Il sentit son corps se mettre en transe,lachant la ceinture,il enleva sa veste,arracha sa chemise.

Son torse était bouillant,et son regard obnubilé par les courbes de ce corps offert.

Il s'enfonça entre ses lèvres ouvertes et la percuta si vite,qu'il la voyait trembler à chaque coup de reins..

Ses fesses blanches et tendues vers lui l'appelaient.

Il recula,se pencha derrière elle,et lui écarta le cul avec sa langue.Il la léchait comme une sucette,et son cul s'ouvrait comme une rose.

"oui,vas-y donne du plaisir à mon petit cul de salope!"

Il ne tenait plus ,il s'agrippa à ses cheveux avec une main, et de l'autre il écarta le pli de ses fesses et enfourna sa queue dans ce cul tout chaud.

"aarrrhh !""oui,ma puce,je viens..."

Des mois qu'il s'endormait en pensant à son cul.Etroit et pourtant si accueillant,des mois qu'il y pensait, et là elle lui offrait comme aucune autre femme ne lui avait jamais donné....




05/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres